L’automne est la saison préférée de beaucoup : retour à la fraîcheur après un été caniculaire, plaids doux, citrouilles et boissons chaudes…

C’est une saison Métal, en médecine chinoise, une saison où l’énergie va rentrer vers l’intérieur, où l’on préfère cocooner plutôt que de s’ouvrir vers l’extérieur.

Ton corps se prépare pour l’hiver ! 

Pour se bâtir une bonne immunité pour l’hiver, il va falloir lever le pied, s’écouter, prendre du temps pour soi, manger en alignement avec la saison.

Voici mes conseils pour préparer ton corps à passer le meilleur automne. Spoiler alert : on commence par du pas glamour mais nécessaire, et on finit par une touche ultra réconfortante…

C’est la saison des courges.

Et la courge est ton amie. Surtout celle de tes intestins : la courge traite les parasitoses. Oui tu as bien lu. Autrefois, dans chaque famille on purgeait les enfants et les adultes avec de la soupe de courge à l’ail, avec les graines, quelques jours avant la pleine lune. Cela évitait d’avoir le système digestif parasité.

On passe souvent à côté, parce que ce n’est plus dans nos traditions de se purger fréquemment…

Voici quelques symptômes d’une parasitose :

  • Démangeaisons du corps, surtout en bas du dos
  • Douleurs musculaires
  • Bruxisme (les dents qui grincent)
  • Nervosité nocturne surtout à la pleine lune
  • Ballonnements
  • Démangeaisons génitales
  • Insomnies
  • Irritabilité

Pas glamour on avait dit. Mais si tu prends le temps de te cuisiner une délicieuse soupe de courge, tu seras récompensé.e. Qui veut des parasites dans ses intestins ? Personne.

Avant de te jeter sur ta casserole, laisse-moi te dire un truc : ne mets pas tout de suite du sel et de l’ail dans ta soupe, tu voudras garder un peu de courge nature pour la recette à la fin de cet article.

Pour prévenir (et peut être guérir) ces désagréments, je t’invite à te munir de la plus belle des courges, et de la cuire à l’eau, à la vapeur ou au four, puis de la mixer avec ses graines. Tu pourras ensuite mettre un peu d’ail cru et des épices.

A consommer de préférence aux alentours des pleines lunes de septembre, octobre et novembre. 

Miser sur les épices

Pour renforcer l’immunité, on mange un peu de piquant : gingembre, poivre noir, wasabi, radis noir… ça réchauffe et ça évite de créer de l’humidité (nez qui coule, encombrement, tout ça tout ça)

Et ça tombe bien, parce que j’ai une recette épicée pour toi. Bien cosy, bien cocooning, bien plaid & Harry Potter.

Le Pumpkin Spice Latte. Boisson chaude ou froide prisée des fans de St*rbucks, elle est facile à faire et tellement délicieuse…

Le Pumpkin Spice Latte

2 c. à soupe de purée de courge

1 c. à café de miel

1/2 cuiller à thé de gingembre en poudre ou frais

1/2 cuiller à thé de cannelle

un peu de muscade râpée

1/2 verre de lait ou boisson végétale

1 expresso ou décaféiné

Mélange le tout avec un petit fouet, et ajoute de la chantilly si tu le souhaites. Enjoy !

Parlons aussi un peu de Samhain.

L’automne, c’est aussi la saison de la Toussaint, de Halloween, et de Samhain. La saison des sorcières, où la frontière entre visible et invisible est plus mince.

C’est un nouveau cycle, qui commence par la tombée de la nuit avec l’automne, et dont la lumière renaît au printemps. C’est l’occasion de faire le bilan, afin de repartir sur de bonnes bases. On pose ses intentions, on manifeste, on crée de l’espace.

A l’occasion de cette fête païenne,  je propose chaque année la guidance de Samhain.

C’est une guidance pour les 12 mois à venir, pour ce nouveau cycle, car Samhain fête le passage à une nouvelle année. Tu seras ainsi guidé.e lors de moments de doutes, de choix à faire, d’introspection. Chaque année ses messages me surprennent tant ils sont pertinents !

réserver ma guidance de Samhain

À très vite, bel automne !